Ok

En poursuivant votre navigation sur ce site, vous acceptez l'utilisation de cookies. Ces derniers assurent le bon fonctionnement de nos services. En savoir plus.

  • Article de presse

    Un bistrot gourmand rue de Domfront

    Flers - 10 Janvier

    Myriam et Jean-Noël Rabache se sont mis à leur compte après différentes expériences professionnelles.

    Depuis quelques semaines, Myriam et Jean-Noël Rabache ont ouvert les portes de leur bistrot gourmand « La Parenthèse », rue de Domfront. Ils racontent : « J'ai exercé mon métier de cuisinier pendant plusieurs années et puis un jour, j'ai eu envie de faire autre chose. Je suis reparti à l'école où j'ai appris le métier d'agriculteur que j'ai exercé pendant dix ans. J'ai arrêté et j'ai fait plein de petits boulots »,explique Jean-Noël. Quant à Myriam, elle a travaillé pendant quelques années dans un établissement flérien.

    « Un jour, avec ma femme, nous avons commencé à penser à nous mettre à notre compte, pendant deux ans, nous avons cherché mais cela n'a pas été facile et nous avons eu l'opportunité de nous installer ici, poursuit Jean-Noël Rabache. Nous proposons des formules ardoise car nous travaillons avec du frais. Chaque jour, nous proposons viande ou poisson. Tout est fait maison, car nous voulons faire de la qualité ».

    Le bistrot gourmand est aussi un bar ou les amateurs de thé trouveront leur bonheur. Une exposition de tableaux et de photos jonche les murs pour faire connaître des artistes.

    La Parenthèse, 3, rue de Domfront. Ouvert du lundi au samedi, à partir de 8 h. Lundi, mardi, mercredi, service restauration uniquement le midi. Jeudi, vendredi, samedi service, midi et soir.Tél. 02 50 45 91 20.

                                                                                            Ouest France - Janvier 2014

     

  • Article de presse

     

    DSC04206.jpg 

     

     

     

     

     

     

     

    Myriam et Jean-Noël ont créé un bistrot gourmand. A 43 ans, Jean-Noël Rabache retourne aux sources. Avec son épouse, Myriam, il vient d’ouvrir un « bistrot gourmand », baptisé La Parenthèse, rue de Domfront.

    « J’ai commencé, à 14 ans, en cuisine, dans un restaurant coté, à Bagnoles, se souvient -il. J’ai également travaillé dans la restauration à Courchevel et à Méribel. Et puis, au bout de dix ans, j’ai arrêté. J’ai tenu une ferme à Larchamp et à La Bazoque. Je faisais de l’agriculture raisonnée tout herbe… » 20 ans plus tard, avec Myriam, il décide de changer de vie. «J’avais besoin de retrouver le contact des gens et de travailler la matière culinaire. » Il suit une formation « Gestionnaire de petite entreprise », à la maison familiale et rurale de Haleine, dans le but d’ouvrir son propre commerce de bouche, à Flers ou ailleurs dans la région. Pendant ce temps, Myriam poursuit son travail au sein d’une entreprise flérienne spécialisée dans l’assainissement et la collecte de déchets.

    Un an plus tard, le couple se met d’accord pour s’installer dans les locaux d’une ancienne brasserie qu’il redécore entièrement.  «On va régulièrement exposer des oeuvres d’artistes locaux, expliquent Myriam et Jean-Noël. En ce moment, nous avons des toiles d’une artiste d’Ecorches, Benoîte Hurel. Par la suite, nous présenterons des photos sur le thème du jazz. » Les amateurs de produits frais seront ravis de découvrir les propositions quotidiennes de Jean-Noël. « J’aime tout cuisiner. Nous avons une ardoise et pas de carte. Ça change tous les jours. J’aime  revisiter les plats traditionnels tout en soignant l’image, l’important c’est de donner envie de manger. » La capacité d’accueil est d’environ 40 personnes. « Nous avons une salariée qui vient le midi, fait savoir Myriam Rabache. Elle travaillait déjà dans l’ancienne brasserie. » 

    La Parenthèse sert des repas du lundi au samedi midi et les jeudi, vendredi et samedi soir.

    Thomas Richardson – L'Orne Combattante – Le 28 novembre 2013